• ORGANISATEUR
  • PRESENTING-PARTNER
  • ORGANISATEUR
  • PRESENTING-PARTNER

L’histoire d’une réussite

Le Cuisinier d’Or est né en 1991. Découvrez ici les principales étapes qui ont jalonné l’événement culinaire live le plus renommé de la Suisse. Nous vous révélons également des détails intéressants sur les vainqueurs des dernières années.

Ale Mordasini

Le vainqueur du Cuisinier d’Or 2019 s‘appelle Ale Mordasini. Le chef de cuisine du restaurant Relais & Châteaux Hotel Krone à Regensburg a su convaincre le jury de la finale grâce à ses créations originales.

Ale Mordasini a suivi sa formation au Grand Casino de Baden. Il a déjà l’expérience des concours et, en dehors de son titre de « Cuisinier d’Or 2019 », il a été champion du monde (Vatel Culinary World Cup 2014) et champion d’Europe (WACS GlobalChef Europameisterschaft 2013).

En qualité de meilleur cuisinier suisse lors du Cuisinier d’Or, Ale Mordasini représentera son pays à l’occasion du Bocuse d’Or européen 2020 à Tallin en Estonie.
 

C’est un grand honneur de remporter
ce titre et le trophée qui l’accompagne, d’autant plus que j’ai dû affronter des collègues extrêmement talentueux.

Ale Mordasini
Gagnante Cuisinier d'Or 2019

ELODIE JACOT-MANESSE

Elodie Jacot-Manesse à remporter le Cuisinier d’Or 2017 avec les notes excellentes. Depuis septembre 2017, elle travaille avec son prédécesseur au Restaurant de l’Hôtel de Ville de Crissier, sous la direction de Franck Giovannini, président du jury du Cuisinier d’Or et Cuisinier de l’année 2018. Elodie Jacot-Manesse a commencé sa carrière de cuisinière à l’Hôtel Beau-Rivage de Lausanne avant de venir au Restaurant de l’Hôtel de Ville de Crissier.

Cuisiner devant un jury aussi prestigieux que celui-ci a été pour moi un grand honneur !

 

filipe fonseca pinheiro

Filipe Fonseca Pinheiro est cuisinier dans le célèbre restaurant gastronomique de l’Hôtel de Ville à Crissier, 19 points Gault Millau et 3 étoiles Michelin, depuis 2009. En devenant, à 26 ans, le plus jeune vainqueur du prestigieux trophée, Filipe est entré dans l'histoire du Cuisinier d'Or.Filipe Fonseca Pinheiro a passé son diplôme de cuisinier au Lycée Hôtelier de Savoie Léman à Thonon-les-Bains, en France. Avant de venir en Suisse, il a travaillé pour Michel Troisgros à la Maison Troisgros de Roanne et pour Jérôme Mamet au restaurant Ô Flaveurs de Douvaine.

Recevoir le trophée le plus convoité de la gastronomie Suisse des mains de Monsieur le Conseillé fédéral restera pour moi un moment unique et inoubliable.

 

Rolf fuchs

Avec son épouse Manuela et son père Karl, Rolf Fuchs (38 ans) dirige le restaurant Panorama à Steffisburg, qui arbore 16 points Gault Millau et 1 étoile Michelin. En 2012, il a remporté, avec son commis Philipp Maurer, pas moins de trois prix au concours Le Cuisinier d’Or: non seulement la victoire générale, mais encore le prix du meilleur commis et le prix du public.Rolf Fuchs a appris auprès des meilleurs cuisiniers tels que Gregor Zimmermann, Robert Speth, Daniel Bumann et Philippe Rochat.

En Suisse, aucun autre concours
de cuisine ne jouit d’une telle
popularité auprès des médias.

 

franck Giovannini

En tant que sous-chef au restaurant de Philippe Rochat, Franck Giovannini est le seul participant à avoir décroché deux fois la victoire au concours Le Cuisinier d’Or (2006 et 2010). Aujourd’hui, Franck Giovannini est chef de cuisine au Restaurant de l’Hôtel de Ville de Crissier, qui est couronné de 19 points Gault Millau et de trois étoiles Michelin. GaultMillau a élu Franck Giovannini « Cuisinier suisse de l’année 2018». Il est lié au Cuisinier d’Or depuis quelques années en tant que président du jury.

 

Mon premier concours! Vivre le triomphe si près du public, c'est une expérience que je n'oublierai jamais.

 

Origine

Lorsque la première édition du Cuisinier d’Or a été organisée il y a plus de 25 ans, personne ne pouvait soupçonner la renommée que l’événement allait acquérir. Aujourd’hui, le Cuisinier d’Or est LE championnat national d’art culinaire lors duquel les meilleurs cuisiniers de Suisse s’affrontent. 

Cette réussite a débuté en 1991 et dure encore aujourd’hui.

2017: TOUT LE MONDE PEUT ASSISTER À LA FINALE

Jusqu’alors, la finale du Cuisinier d’Or était réservée à un cercle choisi. Depuis 2017, le public peut également y assister … sur Internet : les épreuves du Kursaal de Berne sont diffusées en direct, et animées par le présentateur de télévision Marco Fritsche. Dans l’arène, le spectacle est présenté par la coqueluche du public, Sven Epiney.

2015: nouvelle sélection publique des candidats

Les candidats sont désormais sélectionnés lors d’épreuves de qualification. Il s’agit à cette occasion de cuisiner en live devant des spectateurs, dans un lieu ouvert au public. Grâce à cette ouverture, le public a accès à l’un des concours de cuisine les plus célèbres de la Suisse.

2012: INTRODUCTION DU TOUR CULINAIRE

Le Cuisinier d’Or 2012 a eu lieu dans les locaux transformés et rénovés du Kursaal de Berne. Avec 1'000 invités et le jury le plus prestigieux de Suisse, le gagnant et son entreprise pouvaient s’attendre à une couverture médiatique unique en plus d’une grande reconnaissance. Depuis 2012, le vainqueur du Cuisinier d’Or fait le «Tour Culinaire Suisse». Il peut alors présenter son menu gagnant dans les restaurants de chefs célèbres dans les differentes régions de Suisse. 

2006: EN LIVE AU KURSAAL DE BERNE

En 2006, le championnat de cuisine a eu lieu pour la première fois sous forme d’événement en direct devant un jury renommé et un grand public au Kursaal à Berne. Au cours des quatre années suivantes, le Cuisinier d’Or est devenu un rendez-vous incontournable du secteur et un événement très exposé dans les médias. 

1991 À 2004: LE DÉBUT ET L’ÉVOLUTION CONTINUE

Avec le premier Cuisinier d’Or en 1991, KADI a ouvert une nouvelle page dans l’histoire des concours de cuisine. Le Cuisinier d’Or a été couronné au début chaque année, puis tous les deux ans. Au cours de ces années, l’événement s’est aussi distingué par le fait que le jury rendait visite aux finalistes dans leurs cuisines pour les évaluer. Le concept a évolué en continu sur la base des expériences. Le degré de notoriété a également augmenté en parallèle. De 2004 à 2010, le Cuisinier d’Or a été la sélection suisse pour le Bocuse d'Or.